Menu

Education

Le groupe développe des recherches en économie de l’éducation. Ses membres s’intéressent notamment aux procédures d’allocation des élèves aux universités, aux disparités d’éducation et à leurs conséquences sur le marché du travail. Des projets spécifiques sont présentés ci-dessous.

Comment réguler les inscriptions dans l’enseignement supérieur ? Une évaluation de la procédure Admission Post-Bac – APB

Ce projet étudie la procédure centralisée Admission Post-Bac (APB) qui permet de réguler les inscriptions des étudiants dans les différentes filières de l’enseignement supérieur en France. Il s’intéresse tant à son efficacité allocative qu’à ses effets redistributifs. Il détermine notamment son influence sur la répartition des étudiants entre filières sélectives et non-sélectives, sur les choix d’orientation des candidats du fait de l’information diffusée, et sur la réussite des bénéficiaires et non bénéficiaires.

Chercheurs : Gabrielle Fack, Julien Grenet et Yinghua He

Financement : APB, ANR-17-CE28-0001

Grandir inégaux? Les origines, les dynamiques et les conséquence sur le cycle de vie des inégalités dans l’enfance

Ce projet analyse le rôle de la famille, des pairs et des institutions sur la croissance des inégalités économiques et sociales qui ont été observées dans de nombreux pays. En effet, plusieurs disciplines suggèrent que ces trois facteurs jouent un rôle important dans la formation de capital humain tout au cours du cycle de vie selon des processus dynamiques complexes. Le projet s’intéresse notamment aux différences croissantes de problèmes de comportements, d’éducation et de résultats sur la marché du travail entre groupes socio-économiques, les différences semblant être plus grandes pour les hommes que pour les femmes.

Chercheurs : Marc Gurgand, Kjell Gunnar Salvanes et Gabriella Conti

Financement : GUODLCCI, NORFACE network

Capital humain et inégalités durant l’adolescence et la vie active

Ce projet étudie le rôle du capital humain dans la formation des inégalités au cours du cycle de vie. Il s’intéresse plus particulièrement à la formation du capital humain au cours de l’adolescence et de l’âge adulte. Les inégalités sont abordées dans une perspective multi-dimensionnelle, notamment en termes d’opportunités d’éducation, d’emploi et de salaires. Le projet analyse dans quelle mesure elles sont liées aux situations individuelles, au genre, à la famille et au contexte institutionnel.

Chercheurs : Richard Blundell, Eric Maurin, Kjell Gunnar Salvanes et Anna Vignoles

Financement : HuCIAW, NORFACE network